Aménagement Bureau : Le Flex Office

Amenagement-Bureau-FADDEM

Sachant qu’en moyenne le taux d’occupation d’un bureau attitré est de 60% et que l’on peut espérer gagner entre 30 et 50 % de surface et réduire d’autant la facture énergétique en mettant en place le Flex Office, certaines grandes entreprises ont déjà opté pour ce nouvel agencement de l’espace ! Adieu donc à l’Open Space ?! Pas si sûr !

En quoi consiste l’agencement de bureaux en Flex Office ?

Le salarié n’a pas de bureau attitré. Lorsqu’il arrive au bureau, il sort de son casier son ordinateur et ses dossiers et choisit un poste libre pour travailler. Sa journée de travail achevé, il fait place nette en rangeant toutes ses affaires de travail dans son casier.

Le flex office corrige les erreurs de l’open space qui entrave l’effort de concentration et rendait quasiment impossible le besoin de s’isoler.

Cette nouvelle tendance d’aménagement et d’agencement des bureaux d’entreprise permet s’accompagne d’immenses plateaux aérés, parsemés de
mobilier blanc, de plantes et de bulles vitrées pour se réunir ou s’isoler. L’espace gagné sur les postes de travail est en partie redistribué aux espaces collectifs (Cafétéria, espace détente…) dont le design évoque le plus souvent la nature en faisant appel à des matériaux nobles (bois, métal, verre…), en distillant du végétal et en incorporant du mobilier confortable et coloré (sofa, canapé, méridienne…)

Les avantages et inconvénients du Flex Office

Les avantages de l’aménagement de bureaux en Flex Office

Les avantages pour l’entreprise

Pour l’entreprise l’aménagement de bureaux en Flex Office permet de casser les silos, d’être plus réactif, de travailler davantage ensemble et beaucoup
plus vite. Mais l’intention reste surtout financière en faisant gagner des mètres carrés et en baissant les coûts.

Les avantages pour le salarié

En agencement flex office, il est possible de s’installer dans l’endroit le plus adapté à
la tâche du moment et de casser la routine.

Certains salariés considèrent nouer des liens et rencontrer de nouvelles personnes et de nouveaux métiers ce qui n’aurait pas été possible en organisation cloisonnée.

Toutefois pour changer régulièrement d’endroit, il convient d’être organisé et discipliné.

Les inconvénients du Flex Office pour le salarié

L’agencement de l’espace de travail en Flex Office ou open space casse le symbole du bureau individuel incarnant le statut dans l’entreprise.

Le Flex office occasionnerait des difficultés de concentration comme l’open space. Il serait une source supplémentaire de tension entre les collaborateurs. « Premier arrivé, premier servi » Le salarié doit fournir un effort au quotidien pour chercher une bonne place chaque jour ; des responsables d’équipes perdent du temps à chercher leurs équipe sur les plateaux.

Perte d’énergie répétée et inutile, manque d’intimité et stress, le flex office serait plus profitable à l’entreprise qu’à ses salariés ?! Selon une étude d’Opinion Way, 68% des Français sont contre le flex office. Il s’agira donc de réfléchir avant d’adopter ce mode d’agencement de bureaux d’entreprise et peut-être le réserver à certaines professions nomades telles que les informaticiens par exemple !

Des sociétés spécialisées dans l’agencement de bureaux telles que Artdeskgroup vont jusqu’à proposer le living office, modèle plus abouti, qui agence le lieu en fonction des tâches et moments de la journée, telle une maison. Au délà de ces considérations, il ne faut pas oublier que selon le public que l’on recrute, les attentes ne sont pas les même. Découvrez les attentes des jeunes concernant l’aménagement de bureau !